Abbaye Notre-Dame de Sénanque

Enserrée dans le creux de son vallon, l'Abbaye Notre-Dame de Sénanque demeure comme un des plus purs témoins de l'architecture cistercienne primitive. Elle est toujours habitée par une communauté de moines cisterciens.


Plus précisément, c'est le témoignage d'hommes rassemblés par l'appel du Christ pour le suivre de plus près, qui donne sens à cet édifice religieux.
Le lieu d'implantation d'un monastère, son architecture, son style rappellent à tous les visiteurs la finalité d'un tel ensemble de bâtiments : "être une école du service du Seigneur". Saint Benoît a écrit une Règle (VIe siècle), sous laquelle nous militons, qui veut être une modalité d'application de l'Évangile.

Au XIe siècle, les saints Robert, Albéric et Étienne, nos Pères Fondateurs ont voulu revenir à la Règle bénédictine dans un désir d'une vie monastique plus exigeante et authentique. Notre vie cistercienne repose sur trois piliers : l'Office liturgique, la Lectio Divina, le travail. La célébration liturgique, qui est un culte public rendu à Dieu, est l'élément qui structure notre existence.
Sept fois par jour, la communauté se rassemble à l'église pour prier. Ce rythme de prière, la liturgie des Heures, a pour but de sanctifier la journée. Elle est le lieu privilégié de rencontre du moine (et de la communauté) avec le Créateur et le Sauveur.